La Plume de l’Acadie

Claude Le Bouthillier : la plume de l’Acadie s’est envolée

ClaudeLeBouthillier

Bas-Caraquet, mercredi 2 mars 2016.

Un de nos plus grands écrivains acadiens nous a quittés pour l’éternité. C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons du décès de Claude Le Bouthillier, écrivain et poète, auteur de 17 œuvres littéraires. Il a accueilli sereinement la mort chez lui, entouré de sa famille. Malgré le diagnostic d’un cancer du pancréas pour lequel on lui donnait une espérance de vie de quelques mois, il aura su profiter pleinement de la vie durant près de deux ans.

Il est le récipiendaire d’une douzaine de prix et de distinctions, dont l’Ordre du Canada en 2009, pour son influence et sa contribution à la scène littéraire canadienne, en tant que romancier, chroniqueur et poète, et pour le rôle qu’il a joué dans la renaissance du roman acadien. Il a également reçu, entre autres, les prix France-Acadie, Champlain, Éloizes, le prix quinquennal Antonine Maillet-Acadie-Vie, ainsi que le prix Pascal Poirier décerné par la province du Nouveau-Brunswick pour l’ensemble de son œuvre.

Claude était un être de lumière qui avait l’Acadie, son village et son église natale de Bas-Caraquet ancrés dans le cœur. Ils furent des sources d’inspiration pour toute sa création littéraire, nous offrant un grand roman historique acadien, Le feu du mauvais temps. « Claude Le Bouthillier, dans une vie qu’il aurait voulu plus longue, a pourtant eu le temps de combler bien des trous dans notre mémoire collective. Son œuvre littéraire et historique a raconté autant notre Acadie perdue que retrouvée, autant nos misères que nos rêves. Il l’a fait avec honnêteté, grandeur et beauté. Je salue l’écrivain, le compatriote et l’homme que j’ai eu le grand bonheur de connaître et d’apprécier. » Antonine Maillet.

Avec ses écrits, Claude a contribué d’une façon édifiante à la reconnaissance et à la pérennité du peuple acadien. Sa passion et sa persévérance ne l’ont jamais quitté. À deux jours de la mort, il a terminé, avec l’aide de son fils Alexandre, son avant-dernière œuvre, un témoignage de reconnaissance adressé à ceux et celles qu’il a aimés : Pas de distance entre nos cœurs, qui paraîtra sous peu. Il laisse dans le deuil sa famille et ses amis, mais il continuera de nous parler à travers ses œuvres.

tuerlalumierefrontsikitoumkegcaraquetlagrandefrontterretressee
erosentherapierecto
karmarectolamerpoivrecomplice
phantomshipsbabelressusite-rtisonpeninsulaires-rleborgodelecumeuse-r
lesmareesdugrandderangementluxefeuxyzcestpourquandleparadis-risabellesurmer-r
acadienreprendsonpays-r